Environnement : le projet STS-Med remporte le prix « Emirates Energy Award »

Cette récompense, décernée par le Conseil Suprême de l’Energie de Dubai, vise à distinguer les meilleures pratiques et les travaux pionniers en matière d'efficacité énergétique, d'énergie alternative, de durabilité et de protection de l'environnement.

 

La centrale solaire thermodynamique à concentration réalisée au Collège Universitaire Al-Huson en Jordanie a permis au projet STS-Med de remporter le « Emirates Energy Award » (EEA), un prix régional décerné tous les deux ans dans le but d’encourager une utilisation rationnelle de l'énergie et des ressources.

Le prix sera remis au professeur Rebhi A. Damseh (coordinateur de projet à l'Université appliquée d'Al-Balqa, partenaire jordanien de STS-Med) en octobre 2017 à Dubaï lors d'une cérémonie officielle qui se tiendra sous l’égide de Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-Président et Premier Ministre des Émirats arabes unis ainsi que Souverain de Dubaï.

Pour sa troisième édition depuis 2012, l’EEA a suscité un nombre important de candidatures en provenance de 21 pays aussi bien de la région MENA que de pays tels que les États-Unis, la Finlande, l'Inde, le Portugal, l'Allemagne et la Suède. Cet engouement « démontre la remarquable position du prix Emirates Energy Award tant au niveau régional qu'au niveau mondial », a déclaré S.E Saeed Mohammed Al Tayer, vice-président du Conseil Suprême de l'Energie de Dubaï et Président de l'EEA.

« Nous reconnaissons que la préservation de nos sources d'énergie sera l'un des plus grands défis de notre virage vers le développement durable. Cependant, ce changement ne se matérialisera que si les différentes facettes de notre société adoptent les principes de conservation de l'énergie dans leurs valeurs fondamentales », a déclaré Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

Financé dans le cadre du Programme IEV CTF Med 2007-2013, STS-Med se concentre sur le développement des technologies solaires concentrées pour améliorer l'efficacité énergétique dans les bâtiments publics. Le projet a mis en place 4 centrales démonstratives à Chypre, en Égypte, en Italie et en Jordanie pour une puissance totale de 400 kW.

En Jordanie, la centrale pilote est installée sur le toit d'un bâtiment éducatif du Collège universitaire Al-Huson : elle permet de générer de l'énergie électrique, de la climatisation et du chauffage, de l'eau chaude et de l'eau distillée à partir d'une seule source d'énergie, le soleil.

En savoir plus sur le projet STS-Med et le Emirates Energy Award

25.06.2017