"Halte aux fuites d’eau", un reportage sur le projet AQUAKNIGHT

Pour atteindre une optimisation de la consommation d’eau et la minimisation des pertes en région méditerranéenne, le projet AQUAKNIGHT déploie des compteurs d'eau intelligents à travers cinq actions pilotes en Egypte, Jordanie, Tunisie, Italie et à Chypre. Une première conférence internationale sur les fuites d'eau s'est déroulée à Alexandrie en présence des opérateurs de réseau de distribution afin de mettre en avant les bonnes pratiques testées par le projet pour améliorer la gestion efficace de l’eau.  

On estime que la plupart des réseaux de distribution dans les pays émergents perdent 50%de l'eau distribuée. Partant de ce constat, le projet AQUAKNIGHT vise à développer des technologies avancées et transférer les savoir-faire pour minimiser les pertes et réduire les niveaux d’eau non vendue (l’eau qui ne peut pas être mesurée et facturée).

Cet objectif sera atteint à travers des actions pilotes réalisées en Egypte (Alexandrie), Tunisie (Tunis), Jordanie (Aqaba), Italie (Gênes) et à Chypre (Limassol). M. Ahmed Gaber Chéhata, PDG d'AlexWater - la compagnie alexandrine d'eau potable et partenaire égyptien d’AQUAKNIGHT - explique les activités entreprises en Egypte: "nous avons installé à l'entrée de chaque immeuble ou dans la cage d'escalier des compteurs volumétriques qui permettent un comptage à très faible débit. Ceux-ci sont munis aussi d'un régulateur de pression, afin de mieux gérer les retours et fuites d'eau. De même nous avons eu recours à des compteurs intelligents, disposant de technologies avancées dites AMR (Automated Meter Reading ndr) qui identifient de manière détaillée et précise la consommation des foyers et la transmettent par téléphone au gestionnaire des données à la station d'eau potable". Selon M. Gaber Chéhata que "grâce au projet AQUAKNIGHT nous sommes parvenus à réduire nos pertes naturelles de 2% - notamment celles dues aux branchements anciens, aux tuyaux... - au niveau d’Arama, le quartier sélectionné à Alexandrie". 

"Halte aux fuites d’eau" est le troisième numéro d’une série de reportages préparée par le Centre d'Information du Voisinage Européen sur les projets financés par le Programme IEVP CT Med, suite à ceux sur ShMILE 2 "Les hôtels aussi se mettent au vert" et MEDOLICO "Transformer les déchets d’huile d’olive en bénéfices tout en protégeant la nature".

Lire le reportage
Site web et troisième lettre d'information du projet AQUAKNIGHT
Fiche projet

09.07.2013