Le fromage, vedette d’une nouvelle route touristique à travers la Méditerranée

Pecorino, rigouta, rumi, feta, labneh : voici quelques-uns des fromages que les voyageurs pourront goûter tout au long des 28 étapes de la « Route des produits laitiers de Méditerranée », un itinéraire transfrontalier qui a été conçu par le projet LACTIMED.

Ce n’est un secret pour personne : la quasi-totalité des meilleurs pays producteurs de formage au monde sont situés autour de la mer Méditerranée. Habituellement fabriqués à partir lait de chèvre ou de brebis et généralement frais ou saumurés (mais pas vieillis), les fromages de la région méditerranéenne sont connus pour être vraiment délicieux.

Dans l'imaginaire collectif, les fromages traditionnels sont associés à des paysages naturels, des hommes et des femmes passionnés, ainsi qu’à la culture et l'histoire des territoires dont ils sont issus. Autant d'ingrédients qui font désormais partie de la « Route des produits laitiers de Méditerranée », un itinéraire touristique à travers des régions de la Tunisie (Bizerte et Béja), d’Italie (Sicile), de Grèce (Thessalie), de l'Egypte (Alexandrie et Beheira) et du Liban (Bekka).

Le parcours a été élaboré par le projet LACTIMED : il offre un parcours fait de 28 étapes savoureuses au cours desquelles les voyangeurs peuvent déguster des fromages typiques et même apprendre à les fabriquer. Les fermes inclues dans le guide édité par le projet proposent également des randonnées, des visites culturelles, des cours de cuisine, des solutions d'hébergement et la possibilité de participer à des activités quotidiennes comme la traite des brebis. Selon le guide, de nombreuses activités sont adaptées aux enfants et aux personnes à mobilité réduite.

Développement rural

En fournissant ce type de services, les éleveurs laitiers peuvent générer des revenus supplémentaires, entrer en contact direct avec les consommateurs et partager leur passion pour leur travail. C’est exactement la philosophie de Zied Ben Youssef, propriétaire de Borj Lella, une ferme-auberge et fromagerie située à Béja, à 100 kilomètres à l'est de Tunis. « Je souhaite créer un lien direct entre les consommateurs et les fabricants de fromage de la région », explique-t-il. Grâce à LACTIMED, M. Ben Youssef a reçu un appui financier pour améliorer l'équipement de sa cuisine et fromagerie, afin que les touristes soient accueillis dans les meilleures conditions possibles. « La valeur économique ajoutée va rester dans la région et bénéficier aux éleveurs locaux ».

L'ambition de LACTIMED est de créer une expérience profondément authentique, basée sur les traditions, les produits typiques, l'hospitalité et la convivialité. « La route a pour but d' attirer les visiteurs au cœur des zones rurales en Méditerranée. Elle sera promue par des agences de voyage responsable et d’autres acteurs du tourisme durable », explique M. Aurélien Baudoin, coordinateur de LACTIMED.

Passons des paroles aux actes : mettez vos meilleures chaussures de randonnée et prenez la route des produits laitiers de la Méditerranée.

La route des produits laitiers de Méditerranée : télécharger le guide
Lire la brochure finale de LACTIMED
Visiter le site web du projet

LACTIMED en bref
Mis en œuvre de 2012 à 2015, le projet LACTIMED visait à renforcer la production et la distribution de produits laitiers traditionnels à travers l'organisation des industries locales, le soutien aux producteurs laitiers et la promotion de leurs produits sur les marchés locaux et internationaux. Le projet, coordonnée par l’organisation française « ANIMA Investment Network », a réuni 11 partenaires venant d’Egypte, de France, de Grèce, d’Italie et du Liban. LACTIMED a été financé à hauteur de 4,35 M€ par le Programme IEVP CT MED.

Contacts
Aurélien Baudoin
Coordinateur du projet
ANIMA Investment Network
aurelien.baudoin@anima.coop
+33 4 96 11 67 63

28.04.2016