Objectif et principes

Objectif
L’objectif général du Programme est de contribuer à promouvoir un processus de coopération durable et harmonieuse au niveau du bassin de la Méditerranée en traitant les défis communs et en valorisant ses potentialités endogènes.

Principes

Le Programme est fondé sur une série de principes, identifiés conjointement par les pays participants:

Appropriation commune: les contenus du Programme ainsi que ses modalités de mise en œuvre sont le fruit d’une élaboration basée sur la contribution de tous les pays participants.
Bénéfices communs: le Programme doit bénéficier à tous les territoires impliqués en associant les capacités des partenaires locaux pour résoudre des problèmes conjoints et renforcer la cohésion sociale et la compétitivité dans la zone de coopération.
Partenariat: il s’agit d’une condition essentielle pour assurer l’efficacité du Programme en garantissant la participation des deux rives de la Méditerranée et en assurant une meilleure gouvernance des processus de développement local.
Développement durable: la protection de l’environnement, la gestion des ressources naturelles, la promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, le développement socioéconomique durable et la cohésion sociale doivent être considérés de façon intégrée.
Egalité des chances, non-discrimination, respect des droits individuels: lors de la miseen œuvre du Programme et des projets, une attention particulière doit être portée au principe de non-discrimination afin d’éviter les discriminations basées sur la race, le sexe, la nationalité, la langue ou la religion.
Dimension territoriale des processus de développement et renforcement du potentiel endogène de la zone de coopération: ce principe a pour but d’assurer que les zones défavorisées soient prises en compte (par exemple zones rurales, petites villes, zones industrielles en déclin, territoires enclavés, zones insulaires, etc.) afin de renforcer un processus de développement équilibré et polycentrique.
Renforcement du niveau de compétitivité: l’intégration de la région Euro-méditerranéenne doit être complétée par un effort conjoint destiné à la définition d’une stratégie cohérente de compétitivité de la zone sur la scène mondiale. La coordination avec les autres initiatives nationales et locales doit être recherchée pour assurer un meilleur impact des projets.
Cofinancement: afin de promouvoir l’appropriation du Programme par les bénéficiaires et maximiser ses effets de levier, il est nécessaire de mobiliser des ressources privées et publiques supplémentaires garantissant la durabilité des projets.

05.04.2012