Les résultats finaux du Programme IEVP CT Med dévoilés pour la première fois au Caire

Une conférence de presse a eu lieu le 15 mars au siège du Ministère égyptien de l'Investissement et de la Coopération Internationale afin de présenter les résultats de la première phase du Programme IEVP de coopération transfrontalière (CT) « Bassin Maritime Méditerranée », résultats détaillés dans le rapport « Agir ensemble pour la Méditerranée ».

L'évènement s'est déroulé en présence de S.E Dr. Sahar Nasr, Ministre égyptienne de l'Investissement et de la Coopération Internationale, du professeur Francesco Pigliaru, Président de la Région Autonome de la Sardaigne, de S.E. Giampaolo Cantini, Ambassadeur d’Italie en Égypte, de M. Diego Escalona Paturel, chef de la coopération au sein de Délégation de l'Union européenne en Égypte et de Mme Anna Catte, directrice générale de l’Autorité de Gestion des Programmes IEVP/IEV CTF Med.

Dans son allocution d’introduction, la Ministre Nasr a salué l’appui apporté à l'Egypte par l'UE à travers le programme IEVP CT Med et a souligné que 38 organisations égyptiennes (et 2 organisations internationales basées en Egypte) ont participé à 29 projets d'une valeur totale de 11,6 millions d’euros. Tout en réitérant le soutien du Président Al-Sissi à la coopération avec les pays méditerranéens, la Ministre Nasr a mis rappelé l'importante contribution du Programme CT Med à la création d'emplois, à l'autonomisation des femmes, au développement local et à la collaboration entre les secteurs public et privé.

« Le Programme est devenu un point de référence pour la coopération dans la région méditerranéenne », a déclaré M. Francesco Pigliaru, Président de la Région de Sardaigne, qui est Autorité de Gestion des Programmes IEVP et IEV CT Med. « Si les dernières années ont été marquées par de nombreux défis auxquels nous sommes tous confrontés dans la région méditerranéenne, en termes de sécurité, de migration, de chômage, de changement climatique, l'ampleur actuelle de ces défis communs offre également une chance unique pour agir ensemble pour la Méditerranée, en développant et en mettant en œuvre des réponses concertées. C'est exactement dans ce cadre qu’intervient  le Programme Bassin Maritime Méditerranée : il incarne la vision et les objectifs de 13 pays pour renforcer la coopération transfrontalière et apporter des solutions collectives aux problèmes qui dépassent pas les frontières nationales », a ajouté le Président Pigliaru. « Compte tenu des résultats positifs obtenus au cours de la première phase du Programme, la coopération transfrontalière devrait continuer à être un des piliers essentiels de la Politique Européenne de Voisinage après 2020 », a conclu le Président Pigliaru.

L’Ambassadeur d’Italie en Égypte, S.E. Giampaolo Cantini ainsi que le chef de la coopération de la Délégation de l'Union européenne en Égypte M. Diego Escalona Paturel, ont souligné que la coopération transfrontalière est une caractéristique unique de la Politique Européenne de Voisinage, avec des projets conçus conjointement par des partenaires de 13 pays différents dans des domaines stratégiques pour le développement de la région méditerranéenne, à savoir la croissance économique, la gouvernance locale, le patrimoine culturel, le tourisme durable, le capital humain et l'environnement.

Mme Catte, directrice de l'Autorité de Gestion, a donné un aperçu détaillé des résultats de la première phase du Programme. Elle a souligné que 10 millions de personnes ont bénéficié des projets financés et a indiqué, parmi d’autres résultats significatifs, que 2 226 PME ont été impliquées dans des activités d’échange d'expérience et de transfert technologique, 215 sites patrimoniaux ont été améliorés et 1,9 million de personnes ont été affectées de façon positive par des nouveaux plans de gestion des déchets. Mme Catte a également commenté l'état d'avancement du Programme IEV CT Med 2014-2020, en commentant les statistiques relatives à la participation au premier appel à projets standard qui a clôturé le 24 janvier 2018.

Finalement, des représentants d'organisations égyptiennes - Dr. Alaa Ezz, CEEBA, Dr. Amr Rawdan, Académie de Recherche Scientifique et de Technologie, Dr. Abdel Rahman, Centre de Recherche Agricole - ont partagé avec le public les résultats obtenus par des projets sélectionnés dans les domaines suivants : le tourisme durable, l’inclusion sociale, la gestion des déchets, l’efficacité énergétique et le développement des entreprises.

À propos du rapport « Agir ensemble pour la Méditerranée »

Rédigé par l'Autorité de Gestion Commune en collaboration avec les représentants des 13 pays participant au Programme, le rapport comprend une évaluation des résultats et de l'impact des 95 projets financés au cours de la période 2007-2013. Le rapport montre comment le Programme Bassin Maritime Méditerranée est devenu un « hub » pour la coopération entre acteurs publics et privés - y compris les ministères, administrations publiques, universités, organisations de la société civile et PME - permettant à plus de 700 organismes de travailler ensemble et de traiter conjointement certains des défis les plus pertinents dans la région méditerranéenne, du développement socio-économique à l'adaptation au changement climatique. En outre, le rapport met l’accent sur les personnes et raconte comment les projets ont contribué de façon positive à leur vie. 

Lire le rapport

Revue de presse
Akhbar El Yom
El Tahrir
El Balad
Akhbarak Watani
Ministry of Investment and International Cooperation
EU Delegation to Egypt

Liens en italien
Regione Autonoma della Sardegna
Interview of President Francesco Pigliaru
La Nuova Sardegna

CBC Extra News

Sout El Arab

20.03.2018